top of page
  • Photo du rédacteurCabinet Gauchet Art Asiatique

L'art de la céramique en Corée : un héritage millénaire

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

L'art de la céramique en Corée remonte à la période néolithique avec des traces de poterie rudimentaire datant de 8 000 avant J.-C. Au fil des siècles, les techniques et les styles se sont épanouis, s'enrichissant des échanges avec les pays voisins comme la Chine et le Japon, tout en conservant une identité propre.


Bouteille à anse en forme de double gourde, céramique à couverte céladon, Corée, dynastie Koryo (918 – 1392), conservé au musée Guimet à Paris

L'âge d'or de la céramique coréenne est sans conteste la période Goryeo (918-1392). C'est à cette époque que la technique du céladon, une poterie à la glaçure verte et brillante, a été perfectionnée, devenant un symbole intemporel de l'art coréen. La finesse des décors, souvent gravés ou incrustés, et la pureté des formes font de ces pièces des chefs-d'œuvre d'une grande beauté.



Maebyeong (bouteille de prune), grès à couverte céladon, Corée, XIIe siècle, conservé au MET à New York

La céramique coréenne ne se limite pas au seul céladon. La période Joseon (1392-1910) a vu l'essor de styles variés, comme la poterie Buncheong avec ses motifs peints à l'engobe et ses formes robustes, et la porcelaine blanche Baekja, qui se distingue par sa simplicité, sa chaleur et son élégance.



Bouteille avec poisson, grès Buncheong, Corée, XVIe siècle, conservé au Los Angeles County Museum à Los Angeles.


Aujourd'hui, la céramique coréenne est acclamée comme un art majeur et est exposée dans les plus grands musées du monde. En Corée, de nombreuses institutions, telles que le Musée national de la céramique de Gyeonggi et le Centre national de la céramique de Icheon, contribuent à la préservation et à la promotion de cet héritage précieux.



Coupe, céramique à glaçure céladon, Corée, XIXe siècle, expertisé par le cabinet Gauchet Art Asiatique pour Couteau-Begarie, adjugé 390 €


Parmi les trésors de la céramique coréenne, les "moon jar" ou "jarres de lune" occupent une place particulière. Ces grandes jarres rondes en porcelaine blanche évoquent la pleine lune et captivent l'observateur par leur charme unique, né de la combinaison d'une blancheur subtile et d'une rondeur imparfaite. Elles sont devenus des icônes nationales, inspirant la forme de la vasque des Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en 2018 et atteignant des prix record lors des ventes aux enchères.



Jarres de lune, porcelaine, Corée, XVIIIe siècle, conservé au MET à New York.


De nos jours, les céramistes coréens continuent d'explorer de nouvelles techniques et de créer des œuvres originales qui s'inscrivent dans le dialogue entre tradition et modernité. La céramique coréenne, c'est un voyage à travers l'histoire et la culture d'un pays, une exploration des techniques et des styles qui ont marqué les siècles, et une invitation à contempler la beauté intemporelle d'un art ancestral.


Le cabinet Gauchet Art Asiatique, dirigé par Jean Gauchet, a joué un rôle crucial dans la promotion et la vente aux enchères de céramiques coréennes. Leur expertise et leur passion ont permis de présenter cet art ancestral à un public plus large et de lui faire gagner en reconnaissance internationale. Le cabinet Gauchet Art Asiatique se tient à votre disposition pour vous accompagner dans l'évaluation et la vente de vos céramiques coréennes.





Références :


 



26 vues0 commentaire

Comments


bottom of page