top of page
  • Photo du rédacteurCabinet Gauchet Art Asiatique

La Maîtrise et l'influence de la Porcelaine de la Dynastie Song

Dernière mise à jour : 3 avr.

La porcelaine de la dynastie Song, qui s'étend de 960 à 1279 après J.-C., témoigne d'une période riche en excellence culturelle et artistique dans l'histoire chinoise. Cette ère se distingue par ses avancées révolutionnaires dans les techniques de fabrication de la porcelaine et son esthétique, impactant significativement le récit plus large de l'art asiatique.


Brûle parfum en porcelaine Qingbai, vendu chez Christies pour 812000 HKD (95,000 euros) Crédits Photo : Christie's

 

1. Contexte Historique et Relations Internationales

 

Pendant la dynastie Song, la Chine a connu une période de stabilité politique, de croissance économique et d'innovation technologique. Cette ère a vu la Chine s'engager dans un commerce international étendu à travers la Route de la Soie et des routes maritimes, menant à des échanges culturels qui ont influencé les conceptions de la céramique. La porcelaine de la dynastie Song était très appréciée, tant au niveau national qu'à l'étranger, servant souvent de cadeaux diplomatiques.


2. Innovations techniques et expertise dans la Porcelaine de la Dynastie Song


Les potiers de la dynastie Song ont révolutionné l'art de la céramique avec des avancées techniques remarquables, en particulier dans la cuisson et la préparation de la porcelaine. Ils ont maîtrisé l'art de la porcelaine translucide à haute température, un processus complexe qui nécessitait un contrôle précis de la température du four.

 

Les fours de la période Song étaient des structures avancées, souvent construites en pente pour faciliter un contrôle thermique graduel. Ces fours, généralement alimentés par du bois, pouvaient atteindre des températures supérieures à 1300°C, essentielles pour la cuisson de la porcelaine. Le contrôle de la température était crucial, car une différence même minime pouvait affecter la couleur, la texture et la solidité de la porcelaine. Les potiers de la dynastie Song utilisaient des techniques de réduction (manque d'oxygène) et d'oxydation (excès d'oxygène) pour influencer l'apparence finale des glaçures, créant ainsi une gamme de couleurs et d'effets remarquables.

 

Concernant les matériaux, la porcelaine de la dynastie Song était principalement fabriquée à partir de kaolin, un type d'argile blanche pur. Le kaolin était souvent mélangé avec du petuntse (ou pierre de Chine), un feldspath qui, lors de la cuisson à haute température, conférait à la porcelaine sa translucidité et sa force caractéristiques. Cette combinaison, une fois cuite à des températures extrêmement élevées, produisait une porcelaine fine, légère et presque vitreuse, distinguée par sa solidité et sa surface lisse et brillante.

 

Les innovations des potiers Song incluaient également le développement de nouveaux émaux, tels que le céladon, avec son glaçage distinctif vert-bleu, et le qingbai, un glaçage bleu pâle presque transparent. Ces glaçures étaient appliquées avec précision et expertise, nécessitant une autre série de cuissons spécifiques pour développer pleinement leur couleur et leur texture caractéristiques.

 

En somme, la maîtrise des techniques de cuisson, le contrôle précis des températures des fours et l'utilisation innovante des matériaux ont non seulement défini l'excellence de la porcelaine de la dynastie Song, mais ont également établi de nouvelles normes dans l'art de la céramique qui continuent d'influencer les potiers du monde entier.



CHINE, Dynastie Song, XIIe siècle Coupe en porcelaine blanche à glaçure dite Dingyao et décor incisé de fleur de pivoine à l’intérieur. Vendu chez Millon par l'expert Jean Gauchet pour 14,000 euros, Crédits Photo : Yann Girault, Millon

3. Place dans le marché

 

La porcelaine de la dynastie Song a transcendé sa fonction utilitaire pour devenir une forme d'art de haut niveau. Estimée par les lettrés, ou la classe savante, ces pièces étaient souvent présentées dans des poèmes et des écrits, appréciées pour leur beauté et leur signification culturelle. Fait intéressant pour l’expertise moderne des porcelaines Chinoise, c’est cette appréciation historique qui a jeté les bases des pratiques modernes d'évaluation et d'authentification de l'art.


4. Cabinet Gauchet Art Asiatique et Jean Gauchet

 

Dans le domaine de l'évaluation et de l'authentification et de la vente aux enchères de la porcelaine chinoise, le Cabinet Gauchet Art Asiatique, dirigé par Jean Gauchet, a été particulièrement remarquable. Spécialisé dans l'art asiatique et la porcelaine chinoise, ce cabinet d’expert a joué un rôle vital dans l'estimation, l'authentification et la vente de céramiques de la dynastie Song. L'expertise et le dévouement de Jean Gauchet et de son équipe ont grandement amélioré la compréhension et l'appréciation de ces porcelaines historiques.



CHINE, Dynastie Song, XIIe siècle Brûle-parfum tripode 'Koro' en céramique à couverte Junyao. Vendu chez Millon et expertisé par Jean Gauchet, vendu 7.000 euros, crédits photo : Yann Girault, Millon

5. Fours et Lieux

 

- Four Ru: Situé dans la province du Henan, le four Ru est célèbre pour ses céramiques à glaçure bleu ciel. Ces pièces sont renommées pour leur style simple mais élégant, incarnant la quête de beauté raffinée de la dynastie Song. La production du four Ru a été relativement courte, mais ses céramiques sont parmi les plus précieuses, caractérisées par leurs fines craquelures et leurs subtiles variations de glaçure. La proximité du four avec la cour impériale suggère qu'il a pu produire des pièces pour la royauté, rendant ses pièces très prisées par les collectionneurs et les historiens.


- Four Guan: Le four Guan, situé dans la capitale Bianjing (aujourd'hui Kaifeng), est connu pour ses pièces impériales. Ces pièces se distinguent par leur glaçure craquelée unique, obtenue grâce à un processus de cuisson complexe impliquant une deuxième glaçuration et une atmosphère de cuisson réduite. L'esthétique de la porcelaine Guan reflète les goûts impériaux de la dynastie Song, avec son élégance discrète et sa beauté sereine. La proximité du four Guan avec le centre politique de la dynastie a joué un rôle crucial dans son développement et le raffinement de ses styles.


- Four Ge: Bien que l'emplacement exact du four Ge fasse l'objet de débats parmi les érudits, sa céramique est synonyme de glaçures craquelées complexes, similaires à celles du four Guan mais souvent distinguées par un motif de craquelure plus prononcé. Les qualités esthétiques de la porcelaine Ge - ses couleurs de glaçure subtiles et son effet de craquelure frappant - en ont fait un favori parmi les collectionneurs. Les origines mystérieuses du four ajoutent au charme de ses céramiques, en faisant un sujet fascinant de recherche et d'admiration.

 

- Four Ding: Situé dans la province du Hebei, la porcelaine Ding est célébrée pour son porcelaine ivoire-blanc et sa délicate gravure. Le four a produit des pièces très estimées par la cour et l'élite, connues pour leurs formes élégantes et leurs motifs décoratifs complexes. Le four Ding a maîtrisé la technique consistant à utiliser une barbotine blanche sous une glaçure transparente, créant une surface lumineuse et raffinée très appréciée pendant la dynastie Song et qui continue d'être admirée aujourd'hui.

 

- Four Jun: Le four Jun, situé dans la province du Henan, est réputé pour ses glaçures épaisses et opalescentes, allant du bleu vibrant au pourpre et au rouge. La technique unique de cuisson en réduction du four a produit une glaçure dynamique et imprévisible, rendant chaque pièce unique. Les formes robustes et les glaçures envoûtantes de la porcelaine Jun reflètent l'esprit innovant de la dynastie Song dans la production de céramiques.

 

- Four Jian: Basé dans la province du Fujian, la porcelaine Jian est particulièrement appréciée pour les cérémonies du thé, connue pour ses glaçures ‘fourrure de lièvre’ et ‘taches d'huile’. Le four a produit des pièces solides et utilitaires qui ont acquis un statut artistique grâce à leurs effets de glaçure distinctifs, obtenus grâce à l'utilisation de glaçures riches en fer et à un contrôle minutieux de l'atmosphère de cuisson. L'esthétique de la porcelaine Jian a séduit la culture du thé de la dynastie Song, mettant en valeur la beauté naturelle et la simplicité de la cérémonie du thé.

 

6. Influence et Références Poétiques

 

La céramique de la dynastie Song a été immortalisée dans la poésie chinoise, soulignant son importance culturelle et artistique. Des poètes éminents comme Lu You et Su Shi ont célébré la beauté et l'artisanat de ces pièces dans leurs écrits, les intégrant dans le riche patrimoine artistique de la Chine.



Bol en céramique Longquan, vendu chez Sotheby's pour 2,375,000 HKD (302,955 USD), Crédits : Sotheby's

 

7. Enchères et Valeur Marchande

 

La valeur marchande de la porcelaine de la dynastie Song reste élevée, les pièces atteignant des prix impressionnants lors des enchères. L'expertise de professionnels comme le Cabinet Gauchet Art Asiatique et leurs maisons de vente aux enchères associées est cruciale pour présenter ces objets d’art historiques aux collectionneurs et aux musées, assurant leur préservation et leur appréciation. Nous sommes a votre disposition pour l'expertise et l'évaluation de vos porcelaines et céramiques chinoises toute époque confondue et particulièrement de l'époque Song par simple envoi de photos, ou sur rendez-vous à Paris et dans toute la France


8. Conclusion

 

La porcelaine de la dynastie Song, avec son riche contexte historique, sa brillance et son attrait esthétique, marque un âge d'or dans la céramique chinoise. Le dévouement de professionnels comme Jean Gauchet et son équipe au Cabinet Gauchet Art Asiatique dans l'évaluation, l'authentification et la vente de ces objets d'art a grandement contribué à la préservation et à la compréhension de cet héritage extraordinaire. La porcelaine de cette époque incarne non seulement l'éthos artistique et culturel de l'une des périodes les plus illustres de la Chine, mais continue également d'inspirer et de captiver les collectionneurs, les érudits et les artistes du monde entier.


38 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page