top of page
  • Photo du rédacteurCabinet Gauchet Art Asiatique

Le kabuto : casque légendaire des samouraïs

Depuis des siècles, les Kabuto, ces casques emblématiques de la tradition guerrière japonaise, ont fasciné et captivé l'imagination tant des historiens que des passionnés. Cet élément essentiel de l'armure des samouraïs est bien plus qu'un simple accessoire de protection ; il incarne l'esprit et la richesse de l'histoire et de la culture japonaises.



Casque Kabuto, Japon, période Edo (1600 – 1868) conservé au Musée Guimet à Paris, France. Crédits photos : RMN-Grand Palais (MNAAG, Paris) / Thierry Ollivier

L'histoire des Kabuto remonte à l'ère médiévale japonaise, où les guerriers samouraïs ont façonné le paysage politique et culturel. Initialement conçus pour protéger la tête des combattants sur les champs de bataille, ces casques ont évolué au fil des siècles pour devenir de véritables œuvres d'art. Leur conception complexe et leur décoration minutieuse reflètent souvent le rang social, le clan ou même les croyances religieuses de leur porteur.


Les Kabuto sont souvent fabriqués à partir de plusieurs couches de laque, de cuir et de métal, méticuleusement assemblées pour offrir à la fois protection et esthétique. Chaque détail, des cornes imposantes aux masques faciaux élaborés, est chargé de symbolisme. Les ornements tels que les crêtes et les maedate (ornements frontaux) servent non seulement à renforcer la structure du casque, mais aussi à transmettre des messages visuels puissants.


Casque Kabuto ornemental, Japon, XIXe siècle, expertisé par le Cabinet Gauchet Art Asiatiques pour Millon, adjugé 120 € crédits photos : Yann Girault


Sa forme caractéristique, composée d'une calotte en métal forgé ("hachi") souvent décorée et d'un protège-nuque en lamelles ("shikoro"), a évolué au fil des siècles, reflétant les changements de l'art de la guerre et des styles artistiques. Des éléments de protection latérale ("fukigaeshi") et une visière ("mae-zashi") complètent l'ensemble, tandis qu'un ornement central ("datemono") peut représenter un animal, un symbole ou l'emblème familial du samouraï.


Du simple "mabizashi-tsuke kabuto" du Ve siècle, inspiré des modèles chinois et coréens, au "suji kabuto" de l'époque Muromachi (1336-1573) avec son shikoro plus court favorisant la mobilité, le kabuto n'a cessé de se transformer. L'influence européenne se fait sentir à l'époque Momoyama (1573-1603) avec l'apparition des "nanban kabuto" inspirés des casques des tercios espagnols. C'est également à cette époque que naissent les "kawari kabuto", casques extravagants aux ornements démesurés, portés par les chefs militaires pour se distinguer sur le champ de bataille.

Casque kawari kabuto, Japon période Edo XVIIIe, expertisé par le cabinet Gauchet Art Asiatique pour Millon, adjugé 28 000 € crédits photos : Yann Girault

Au-delà de leur fonction vestimentaire et utilitaire sur le champ de bataille, les Kabuto sont également imprégnés de profondes significations culturelles. Ils incarnent des valeurs telles que le courage, l'honneur et la loyauté, des valeurs qui sont depuis longtemps vénérées dans la société japonaise. De nombreux Kabuto sont ornés de symboles religieux ou de motifs inspirés de la nature, témoignant de la connexion étroite entre les guerriers et leur environnement spirituel.


Bien que les temps de guerre aient depuis longtemps disparu, l'art de la fabrication des Kabuto persiste encore aujourd'hui. Des artisans dévoués perpétuent cette tradition ancienne en utilisant des techniques transmises de génération en génération. Ces maîtres artisans travaillent avec une précision méticuleuse pour créer des répliques fidèles de casques historiques ou pour concevoir de nouveaux designs inspirés par les anciens.


Casque Zukinnari Kabuto, Japon, XVIe siècle, conservé au Met Museum à New-York, Etats-Unis.

Les Kabuto ne sont pas seulement des casques ; ce sont des porte-parole silencieux d'une époque révolue, des témoins de l'histoire et des gardiens de la culture japonaise. Leur impact va bien au-delà de leur fonction originelle, leur essence imprégnant toujours la société contemporaine. En contemplant ces casques ornés, nous sommes invités à plonger dans un monde de courage, de sacrifice et de beauté, un monde qui perdure à travers les âges.


Si vous possédez un Kabuto et que vous souhaitez en connaître sa valeur et son histoire, le cabinet Gauchet Art Asiatique peut vous aider. Notre équipe d'experts est spécialisée dans l'art japonais et propose des évaluations gratuites de Kabuto. Nous pouvons vous fournir des informations sur l'âge, la provenance, la valeur et l'état de votre casque. N'hésitez pas à nous contacter pour une expertise gratuite.



Références :


 

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page