top of page
  • Photo du rédacteurCabinet Gauchet Art Asiatique

Ruyi : De l'objet impérial au symbole de chance

Dernière mise à jour : 3 avr.

Le ruyi chinois est un objet d'art décoratif fascinant, à la fois symbole puissant et objet de cérémonie. Son nom, "ruyi", signifie "que vos souhaits se réalisent" en chinois, et il représente la chance, la prospérité, le bonheur et le pouvoir. Autrefois, il était présenté à l'empereur comme un cadeau de bon augure et était utilisé lors de cérémonies importantes. De nos jours, il continue d'être un symbole apprécié et décoratif.


Sceptre Ruyi, période Qin (221 – 210 BC), jade, conservé au Musée national d’Histoire à Taipei.

L'origine lointaine du ruyi est liée à l'introduction du bouddhisme en Chine et à l'humilité de la vie monastique, car il semble qu'il soit dérivé des grattoirs utilisés par les moines, qui étaient souvent représentés les tenant à la main. Au fil des siècles, les ruyi sont devenus des objets précieux et, sous la dynastie Qing (1615-1911), ils sont devenus un cadeau estimé, un symbole de pouvoir et de richesse pour les hauts fonctionnaires et l'aristocratie. La famille impériale, bien sûr, était le principal commanditaire de ces objets, à l'occasion de festivités spéciales (célébrations du Nouvel An, anniversaires), pour les utiliser dans les cérémonies du palais ou comme cadeaux à ses ambassadeurs. L'empereur Qianlong (1711-1795), grand collectionneur d'art et mécène, en a amassé plusieurs milliers.



Sceptre ruyi, Chine, XVIIIe siècle, Jade, expertisé par le cabinet Gauchet Art Asiatique pour Couteau-Begarie, adjugé 16900 €

En raison de leur utilisation, les ruyi étaient décorés de manière élaborée avec des motifs complexes et chargés de symboles propitiatoires et de bonne fortune. Il convient de noter qu'ils étaient fabriqués dans des matériaux précieux (jade, métaux précieux, pierres semi-précieuses, corail, verre), mais que les exemples en laque sont moins courants.


En général, les ruyi étaient composés d'une poignée ou d'une tige allongée, surmontée d'un bouton en forme de nuage, de cœur ou même de lingzhi, champignon symbole de longévité très répandu dans l'art chinois. La pivoine (peonia arborea) est un symbole du printemps, mais elle est aussi associée au pouvoir royal et à un honneur ou une distinction obtenue dans les rangs sociaux ou administratifs. Il y a aussi le chrysanthème (Chrysanthemum indicum), une fleur d'automne qui symbolise la longévité et fait allusion au neuvième mois de l'année chinoise. La fleur de prunier est un symbole de l'hiver, puisqu'elle fleurit pendant la saison froide, et un motif qui fait allusion à la résistance aux éléments et, une fois de plus, à la longévité.



Sceptre ruyi, Chine, première moitié du XIXe siècle, serpentine, expertisé par le cabinet Gauchet Art Asiatique pour Million Asium, adjugé 6800 €, crédits photo : Yann Girault

Dans la culture visuelle chinoise, le magnolia représente la douceur et la beauté féminines et le mois de mai. Enfin, ces fleurs sont associées dans certaines régions à de curieuses roches asymétriques et creuses. Il s'agit des "pierres de Taihu", qui sont liées à la tradition des artistes lettrés et sont très répandues dans l'art chinois. Elles sont également un symbole de longévité. Toutes ces allusions au prestige, à la chance, à la longévité, aux rythmes saisonniers et aux valeurs féminines de beauté et de douceur, qui s'entremêlent ici, sont récurrentes dans l'art chinois - céramique, laque, textile - et ne peuvent être attribuées à un type de propriétaire ou à un contexte de production particulier. Elles constituent un répertoire tout à fait représentatif des valeurs archétypales de la culture chinoise et complètent une œuvre qui associe la recherche de la virtuosité technique et l'amour du symbolique.


Wenchangdi, divinité taoïste de la littérature tenant un sceptre ruyi à la main, période Qing (1644 – 1912), porcelaine, conservé au Musée Guimet à Paris.

Le cabinet Gauchet Art Asiatique, spécialiste de l'art asiatique depuis plus de 20 ans, propose une expertise précise et fiable de vos ruyi. Notre équipe d'experts, dirigée par Jean Gauchet, est hautement qualifiée pour examiner et analyser les caractéristiques uniques de chaque ruyi, y compris son style, sa matière, sa provenance et son état de conservation.

En nous confiant votre ruyi, vous bénéficiez d'un service professionnel et confidentiel, et d'un accompagnement personnalisé. Nous sommes à votre disposition pour vous fournir des conseils éclairés sur l'entretien et la conservation de votre objet.


Que vous soyez un collectionneur passionné ou un simple propriétaire d'un ruyi familial, Gauchet Art Asiatique est votre partenaire de confiance pour l'expertise de vos ruyi. Contactez nous dès aujourd'hui pour obtenir une estimation gratuite.




Réferences :


28 vues0 commentaire

Comments


bottom of page