top of page
  • Photo du rédacteurCabinet Gauchet Art Asiatique

Le marché des émaux cloisonnés Chinois : entre tradition et modernité

Dernière mise à jour : 3 avr.

Les émaux cloisonnés chinois ont une longue histoire qui remonte à l'Antiquité, mais aujourd'hui, ils connaissent un regain d'intérêt sur le marché mondial de l'art et de la décoration. Cette forme d'art traditionnelle chinoise allie habilement artisanat, histoire et beauté visuelle, ce qui en fait un marché porteur avec des résultats notables. Dans cet article, nous plongerons dans le monde des émaux cloisonnés chinois, en explorant leur technique, leur histoire et leur place actuelle sur le marché.

Important contenant rituel en bronze doré et émaux cloisonnés, Kundika,Chine, dynastie Ming, XVe siècle, vendu 68,000 euros chez Millon, expertisé par Gauchet Art Asiatique

L'Art du cloisonné en Chine : Une Tradition Ancienne


Le cloisonné est une technique artistique qui consiste à créer des motifs en émaillant des espaces délimités par de fines cloisons en métal. Bien que cette technique ait des racines anciennes en Égypte et en Europe, elle a atteint son apogée en Chine pendant la dynastie Ming (1368-1644). Les artisans chinois ont perfectionné cette technique pour créer des pièces éblouissantes, généralement utilisées pour des objets de décoration, des vases, des bols et des statuettes.


Évolution et Techniques du Cloisonné Chinois


Au cours de la dynastie Ming, le cloisonné chinois a atteint un niveau de sophistication remarquable. Les artisans utilisaient du cuivre ou du bronze comme base, créant des motifs complexes à l'aide de fils de laiton pour délimiter les zones d'émail coloré. Les pièces étaient ensuite cuites à haute température pour fixer l'émail. Le résultat était un éclat de couleurs vives et une brillance métallique.



CHINE, XVIe siècle Grand bassin en émaux cloisonnés à décor polychrome de rinceaux et fleurs de lotus, vendu 18 000 euros chez Millon, expertisé par le Cabinet Gauchet Art Asiatique

Exemples de Résultats Notables


Pour illustrer la popularité actuelle des émaux cloisonnés chinois, examinons quelques exemples de résultats notables aux enchères et sur le marché. En 2021, un vase cloisonné de la dynastie Qing (1644-1912) a été vendu aux enchères à Hong Kong pour plus de 16 millions de dollars, dépassant de loin les estimations initiales. De telles ventes record mettent en évidence l'attrait actuel pour ces pièces d'art chinoises raffinées.


Expertise de Jean Gauchet et du Cabinet Gauchet Art Asiatique



"Lorsqu'il s'agit d'évaluer, d'estimer et de vendre des émaux cloisonnés chinois, l'expertise de qualité est essentielle" souligne notre expert Jean Gauchet. Le cabinet Gauchet Art Asiatique, dirigé par l'expert Jean Gauchet, se distingue par sa précision et son savoir-faire inégalé dans ce domaine. Leur expérience en tant qu'experts et commissaires-priseurs garantit que chaque pièce est évaluée avec la plus grande précision, assurant ainsi le meilleur prix de vente aux enchères.






Comparatif avec d'autres formes d'art chinois


Le marché des émaux cloisonnés chinois est souvent comparé à d'autres formes d'art traditionnel chinois, telles que la porcelaine et l'ivoire sculpté. Alors que la demande pour certaines de ces formes d'art a diminué en raison de préoccupations environnementales et éthiques, les émaux cloisonnés sont perçus comme une alternative durable et éthique, ce qui renforce leur attrait sur le marché.


CHINE, XVIIIe, epoque Qianlong Important vase à fleurs en émaux cloisonnés, vendu 78,000 euros chez millon, expertisé par notre cabinet

Conclusion


Les émaux cloisonnés chinois incarnent la fusion exquise de la tradition, de la technique et de la beauté artistique. Leur histoire millénaire et leur résurgence sur le marché mondial de l'art font d'eux un secteur porteur pour les collectionneurs et les amateurs d'art. Les résultats notables aux enchères et la demande croissante témoignent de leur attrait durable. En fin de compte, le cloisonné chinois continue d'éblouir le monde avec sa magnificence artistique, tout en préservant les techniques traditionnelles qui ont traversé les siècles. Faire appel à l'expertise du cabinet Gauchet Art Asiatique et de Jean Gauchet garantit une évaluation précise et une vente aux enchères réussie de ces trésors artistiques uniques.




20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page